La pédagogie Pikler Loczy

Le 22 novembre 2018, l’ACEPPRIF (Association des collectifs enfants parents professionnels- Région Ile de France) organisait une soirée inter-crèche en chaussettes à la crèche Galipette.

La soirée avait pour thème la pédagogie Pikler Loczy. Cette conférence a beaucoup intéressé les professionnelles de Farandole présentes à la conférence.

Aurélie a ainsi pu présenter les principes de « l’approche piklérienne » lors de la dernière réunion de fonctionnement parents/pros au mois de décembre. Elle a insisté sur l’influence de cette pédagogique dans les pratiques au sein de la crèche.

Voici les grands principes de cette pédagogie :

De qui, de quoi parle-t-on ?

Emmi Pikler est une pédiatre hongroise qui a créé une pouponnière en 1947 appelé l’Institut Loczy du nom de la rue où il était situé à Budapest.

Emmi Pikler observe que les bébés et les jeunes enfants développent des compétences innées et n’ont pas besoin que des adultes leur enseignent les étapes de développement. Ces travaux sont très nouveaux et révolutionnent la manière d’accompagner l’enfant dans son développement.

Motricité libre, activité autonome… des fondamentaux encore d’actualité

Forte de l’idée que l’enfant peut contribuer à son propre développement, l’approche piklérienne préconise la motricité libre : l’enfant reste libre de ses mouvements et peut spontanément acquérir la maitrise de son corps.

Une des idées de la motricité libre est de ne pas placer l’enfant dans une position qu’il n’a pas acquise seul.

L’approche piklérienne laisse l’enfant chercher la stimulation et choisir librement son activité. Les jeux simples sont autant d’occasion d’apprendre : une bassine pour maitriser le transvasement, jeter un jouet plusieurs fois de suite pour intégrer cette découverte…

Le rôle de l’adulte est alors de l’encourager dans ses expériences en lui faisant confiance. Un exemple concret : éviter de dire à l’enfant « Attention tu vas tomber » et plutôt s’adresser à lui en lui disant « A côté il y a le vide, tu peux mettre ta main pour tester la distance ». L’enfant découvrira alors ses limites par lui-même.

Les soins comme moment privilégié avec l’adulte

Les temps de soin (repas, change…) sont des moments importants de relation à l’adulte dans lequel l’enfant trouve de la sécurité. Il est alors important d’associer l’enfant pour qu’il puisse être acteur du moment (l’adulte peut lui expliquer ce qu’il se passe, l’inviter à coopérer…).

Cette approche pédagogique laisse une grande place à l’enfant et lui fait confiance. Des principes résolument modernes qui inspirent aujourd’hui de nombreux professionnels de la petite enfance et tout particulièrement l’équipe de Farandole, soucieuse du bien être et du développement de nos petits !

Pour aller plus loin, voici deux livres proposés par l’équipe :

« Loczy ou le maternage insolite » de Myriam David et Geneviève Appell Edition ERES

« L’approche picklérienne en multi accueil » de Myriam Rasse et Jean Robert Appell Edition ERES

Et quelques liens :

Un article bien détaillé sur le site les pros de la petite enfance

Des jolis dessins pour expliquer la motricité libre : bougribouillons

La prochaine soirée inter-crèche en chaussettes de l’ACEPPRIF aura lieu le 17 janvier sur un tout autre thème « Historiettes, jeux de doigts et comptines, pour s’amuser avec son tout petit ». Pour obtenir les infos pour participer, c’est par  !